Présentation

Diplômée d’un master professionnel en neuropsychologie et psychologie du développement de l’université d’Amiens en France, j’ai débuté auprès d’enfants et adolescents présentant différentes problématiques génétiques, neurodéveloppementales ou psychoaffectives, dans différents services hospitaliers comme le CRTLA (Centre de Référence des Troubles du Langage et des Apprentissages) ou bien le CAMSP (Centre d'action médico-sociale précoce).

Souhaitant élargir ma pratique clinique dans la psychothérapie, je me suis formée aux thérapies cognitives et comportementales (TCC) via le diplôme universitaire de Paris Descartes. J’ai ensuite travaillé dans des cabinets privés, en France et en Suisse, toujours auprès d’enfants, d’adolescents et de leurs parents. J’ai intégré le CCEAF dès sa création en 2012, où j’ai eu une pratique très diversifiée : je réalisais des suivis individuels, de la guidance parentale et animais des groupes thérapeutiques, comme l'affirmation et l’estime de soi, l'aide aux techniques d’apprentissage, le triple P, ou encore la pleine conscience. J’ai d’ailleurs suivi la formation au programme “l’attention ça marche” d’Eline Snel, célèbre auteure de l’ouvrage “calme et attentif comme une grenouille” ainsi que la formation au yoga enfants au centre de formation de Vivian Lagier.

Désireuse d’accompagner et de soutenir au mieux les parents dans leur rôle parental, je me forme auprès des Professeurs Isabelle Roskam et Moïra Mikolajckzak du training institute for parental burnout. J'ai obtenu le titre de spécialiste en psychothérapie reconnu au niveau fédéral en 2021. Peu de temps après, j’ai eu la chance de pouvoir m’installer à Carouge, où je peux désormais vous accueillir avec vos enfants et vos adolescents dans mon propre cabinet.


Mes Spécialisations

Troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité

Troubles de l’humeur

Troubles anxieux

Manque de confiance et d’estime de soi

Mes différentes approches

L'objectif

Plus de 20% des enfants et des adolescents seront touchés par un problème d'anxiété au cours de leur vie. C'est l'un des problèmes de santé mentale les plus courants. Malheureusement une anxiété mal traitée peut conduire à la dépression, une consommation accrue de substances psychoactives, une diminution de la qualité de vie. La première étape du traitement consiste à en savoir plus sur l'anxiété. Pour en savoir plus.

L'objectif suivant est de développer des outils et des stratégies pour faire face à l'anxiété. En tant que parents, vous avez un rôle essentiel pour aider votre enfant à gérer son anxiété. Les jeunes qui développent des stratégies de gestion de l'anxiété à la maison et s'exposent progressivement en affrontant leur peur, sont renforcés positivement et gagnent en confiance.

Thérapie cognitive et comportementale

La thérapie cognitive et comportementale est une approche thérapeutique qui s'intéresse aux liens entre :

  • les pensées : ce qu’on imagine, les souvenirs...
  • les émotions : ce que l’on ressent, nos sensations physiques...
  • les comportements : comment vous réagissez, ce que vous faites...
  • Cela peut apparaître dans une situation particulière, dans un contexte particulier. La Thérapie cognitive et comportementale s’intéresse aussi aux facteurs déclencheurs ainsi qu’aux facteurs de maintien des comportements problèmes.

    Son efficacité a été démontrée dans plusieurs problématiques pédiatriques (Inserm, 2004) et notamment pour :

  • les troubles anxieux : phobies, agoraphobie, anxiété sociale, panique, anxiété de séparation, refus scolaire.
  • les troubles obsessionnels compulsifs.
  • les troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité.
  • les troubles de l’humeur.
  • l’énurésie.
  • les dépendances.
  • les troubles de l’alimentation.
  • La thérapie cognitive et comportementale s’adresse directement à l’enfant, à l’adolescent, et le parent est souvent inclus comme co-thérapeute. Une intervention précoce et spécialisée permet d’outiller l’enfant et sa famille de stratégies visant à améliorer la qualité de vie de l’enfant et la famille.

    La méditation de pleine conscience

    Qu’est ce que la pleine conscience ? Cela peut être définie comme un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l'expérience qui se déploie instant après instant » (Kabat-Zinn, 2003).

    La pleine conscience est particulièrement intéressante car elle permet d’accroître de manière significative la qualité de vie d’enfants et d’adolescents qui souffrent de troubles anxieux ou de troubles de l’attention. Elle favorise ainsi :

  • les capacités d’attention et de concentration.
  • la diminution des pensées négatives et perturbantes.
  • la relaxation, le calme intérieur et le bon sommeil.
  • la réduction des symptômes anxieux et dépressifs.
  • la bienveillance et le respect envers soi et envers les autres.
  • le renforcement de la confiance en soi.
  • la gestion des impulsions pour réagir face au stress ou au comportement des autres.
  • Des bénéfices importants sont également rapportés lorsque les parents pratiquent la méditation de manière régulière : les enfants ont moins de risques de développer des problèmes de comportement, et cela contribue aussi à baisser le stress parental. La qualité de la relation parent-enfant s’accroît avec une parentalité marquée par le non jugement et un meilleur accordage des parents aux besoins et au vécu de leur enfant.

    Votre situation actuelle

    1. Je souhaite consulter pour mon enfant / adolescent

    Des professionnels (pédiatre, École, etc) vous ont recommandé de consulter un spécialiste ? Votre adolescent demande de l'aide, il aimerait avoir quelqu’un à qui parler librement et sans jugement ? Si vous êtes inquiets pour votre enfant ou ado, que vous voudriez le voir heureux, qu'il ait confiance en lui, je ne sais plus comment l'aider, et que vous êtes interpellés par certains de ses comportements comme :

  • il est anxieux, soucieux, stressé,
  • il a des phobies, des peurs envahissantes
  • il lui arrive d'avoir de l’anxiété, des maux de tête, des nausées, des difficultés respiratoires, des vertiges, des douleurs thoraciques, ou des palpitations
  • il a des TOC, il s’adonne‑ t‑il à des comportements ritualisés ou répétitifs pour « échapper » à des sentiments anxieux
  • il exprime une angoisse marquée lorsqu’il est séparé de vous
  • il a du mal à dormir, il souffre de troubles du sommeil, il est sujet aux cauchemars
  • je le sens triste, il pleure souvent, a perdu de l’intérêt pour les choses qu’il aimait auparavant-
  • il fait des crises de colère, est irritable, ne supporte pas la frustration
  • il s’oppose et provoque
  • il a du mal à gérer ses émotions
  • Il a du mal à se concentrer, à fixer son attention, TDAH
  • il se décourage, se démotive
  • ses résultats scolaires ont chuté
  • il rencontre des difficultés d'apprentissages et a du mal à s’organiser
  • il se renferme sur lui, s’isole
  • il passe trop de temps sur les écrans, et chaque fois que je lui demande d’arrêter, c’est la crise
  • il manque de confiance et d’estime de lui
  • il fait pipi au lit
  • etc…
  • En fonction de l'âge, certaines de ces manifestations sont tout à fait normales et font partie de son développement normal alors que d'autres peuvent indiquer une souffrance, un problème. Seule une évaluation globale du fonctionnement de l’enfant, de l’adolescent permettra de situer ces manifestations sur le continuum du normal au pathologique.

    2. Je souhaite consulter pour moi, en tant que parent

  • Vous êtes inquiets concernant le développement de mon enfant ou adolescent
  • Vous avez des questions relatives à l’éducation, vous n'arrivez pas à poser des limites et à les faire respecter
  • Vous vous sentez dépassés, démunis, stressés par le rôle de parent, vous avez besoin de conseils
  • Il est important en tant que parent vous puissiez échanger de tout cela avec un professionnel.

    Mise en pratique

    Déroulement de la prise en charge

    Une évaluation rigoureuse du fonctionnement global de l’enfant ou adolescent et de son environnement est indispensable avant toute démarche thérapeutique. Afin d'identifier la nature et l’origine des difficultés cognitives, affectives et comportementales, en moyenne 4-5 séances sont nécessaires. Nous préciserons ensemble votre demande, vos attentes, l’histoire des problèmes ou des difficultés rencontrées. Nous reprendrons l’histoire développementale de votre enfant ou adolescent, ses antécédents ainsi que les vôtres. Pour cela, je vous demanderais d’apporter tous les rapports des précédents bilans (logopédie, psychomotricité, etc …) que vous avez en votre possession. Avec votre accord, il sera parfois nécessaire que je prenne contact avec différentes personnes qui connaissent bien l’enfant, l’adolescent (enseignant, pédiatre, etc…). A l'issue de cette première phase d’évaluation, nous définirons ensemble le projet thérapeutique de manière individualisée. Je pourrais ainsi vous proposer :

  • thérapie individuelle
  • un bilan psychologique et cognitif
  • guidance parentale
  • thérapie de groupe
  • Parfois, le simple fait d’avoir pris ce temps d’analyse aura permis de prendre du recul, d’être rassuré et aucune prise en charge ne sera nécessaire. La durée de la thérapie dépendra des objectifs définis ensemble. Elle peut aller de plusieurs mois à plusieurs années. La durée des séances est entre 45 et 60 minutes selon l’âge et la problématique. La fréquence des séances est variable selon la problématique traitée mais celle-ci n’excède pas une séance par semaine. L’engagement dans la thérapie implique une participation active de l’enfant, l’adolescent et aussi fréquemment de vous parents. En effet, l’objectif étant une généralisation des outils thérapeutiques dans le quotidien, il sera fréquemment demandé de mettre en pratique les stratégies travaillées en séances.

    Tarif

    Séance individuelle

  • Séance de 50 min
  • Prestation non remboursées par l'assurance-maladie de base*
  • Toute scéance non annulées avant 48h sera facturée
  • 150 CHF

    *Avant de commencer une psychothérapie, il est recommandé de vérifier les conditions de remboursement auprès de votre assurance-maladie. A partir du 1er juillet prochain, les prestations des psychologues psychothérapeutes seront prises en charge par l’assurance de base sur prescription médicale.

    Prendre contact

    Cindy Cotard

    Route de Lancy 7, 1227 Carouge

    +41 76 493 10 76

    cindy.cotard@psyena.ch